» Notre revue : Le Chou de Bruxelles »  LA PRESIDENCE BELGE DE L’UNION EUROPEENNE
 
Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 

 
CIEP-MOC
MOC logo vie fémininie logo equipes populaires logo JOC logo CSC logo mutualite chrétienne
 

LA PRESIDENCE BELGE DE L’UNION EUROPEENNE

 
Chou 22 - Mai / Juin 2001

A partir du 1er juillet, la Belgique va assurer la présidence de l’Union européenne. Le gouvernement orchestre ces 6 mois de présidence depuis plus d’un an. C’est l’occasion que nous avons choisie pour consacrer ce numéro du Chou aux liens entre Bruxelles et l’Europe.

La conférence intergouvernementale de Laeken a déjà fait couler beaucoup d’encre alors que la période de la présidence n’a même pas encore commencé. On sait donc déjà qu’une grande partie des travaux sera consacrée à la définition de nouvelles règles du jeu entre Etats européens. Même si en réalité, les Européens auront du mal à dépasser les grandes déclarations et les vœux pieux. L’Union européenne reste en effet une construction peu démocratique : la Commission n’est pas équivalente à un gouvernement ; le Parlement a peu de pouvoirs législatifs réels. L’essentiel se fait dans les cénacles gouvernementaux ; ce qui laisse peu de prise au contrôle par les populations directement concernées.

Par ailleurs, une grande partie des institutions européennes est localisée à Bruxelles. Quartier européen entre la gare de Luxembourg, la rue de la Loi et l‘avenue Belliard, quartier Beaulieu à Auderghem… Il en faut des m2 de bureaux pour loger les milliers de fonctionnaires européens et les collaborateurs des sociétés de lobbying qui les entourent et les surveillent. La ville de Bruxelles y gagne certes en recettes de tous ordres, mais n’y perd-elle pas en qualité de vie dans les quartiers dévolus à l’Europe ?

Tout cela peut apparaître étranger aux Bruxellois. Pourtant cela les concerne directement dans leur vie quotidienne. Depuis la difficulté de circuler jusqu’au passage à l’Euro ! A titre d’exemple, combien de communes bruxelloises comptent-elles un échevin aux affaires européennes ?

Pour le MOC, allier dimension locale régionale et dimension internationale européenne est un enjeu d’importance. Vivre et travailler à Bruxelles ne peut se faire humainement que si nous parvenons à articuler ces différents plans.

Luc Roussel

Sommaire Anciens chou

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 
soutien